LUCIFER ET LA FEMME

Lucifer et la femme: Le Mensonge de l'homme
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 14: Le piège des âmes soeurs et jumelles

Aller en bas 
AuteurMessage
Sergio
Admin
avatar

Messages : 775
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Chapitre 14 suite 3   Ven 16 Jan - 22:53

Cependant retrouver une âme jumelle n'a donc alors généralement lieu que lorsqu'il y a fusion de chacune des âmes concernées avec l'Esprit, et sans doute parfois un peu avant, si l'une des âmes achève son parcours d'incarnation sur la planète d'une de ses jumelles. Il devient alors très rare que deux âmes jumelles se rencontrent pour compléter une fusion mutuelle. Dans les cas précis d’existence d’âmes jumelles, elles ne sont plus assujetties par des consciences satanéennes, lucifériennes ou ahrimaniennes mais bien d’une fusion avec leur Esprit. Pour les âmes jumelles les expériences karmiques n’ont d’emprise sur elles que si leurs égos se distancent par orgueil menant vers les directions opposées de la lucidité. La fusion d’âmes et de l’Esprit sur le plan terrestre est un contact mais non une finalité en soi. Les égos sont encore soumis aux expériences de l’âme et seulement qu’après la mort du corps physique que la fusion soude dans la Conscience de l’être toute ce Savoir inéluctable.


ÂMES JUMELLES : ENTRE HOMMES ET FEMMES


La femme dotée d’une sensibilité fortifiée saura reconnaître dans l’homme son expression luciférienne. L’homme lui découvrira chez la femme une entité totalement différente de la sienne mais répondant à ses critères de conquérant devant l’Eternel. La femme réalisée y trouvera un protecteur et un complice tandis que l’homme transparent consacrera la Trilogie cosmique (Volonté-Amour-Intelligence) en reconnaissant chez la femme son êtreté entière sur le plan de l’âme et de l’Esprit.

Le couple cosmique ne sera pas différent des autres couples sur le plan de leur expression sociale mais se distinguera dans leurs rapports mutuels. Les deux âmes célèbreront leur partages dans leurs identités propres sans jamais nourrir des situations conflictuelles. Préservé des enchevêtrements réincarnationnels du mouvement des âmes, le couple cosmique saura orienter leur partenariat tout en conscientisant davantage leurs égos d’une maturité toujours plus individuante. Pour ce couple inédit sur le plan expérimental humain aucun sentiment d’appartenance n’emprisonnera leur état d’esprit mais bien une symbiose de liberté et de respect. Pour un couple cosmique la psychologie luciférienne a été remplacée par une télépathie psychique entre les deux partenaires. Cette télépathie psychique dénuée de possessivité et de jalousie commune absorbe les deux âmes dans un espace-temps proportionnel à leur état d’esprit individuant. Ces gens ne se sentent pas concernés par les conventions sociétales dictant les règles de l’amour et vivent une existence simple basée sur le respect, le dialogue et l’humour. Comme chaque être humain ils ne sont pas parfaits sur le plan de leur individualité. Par le truchement d’une incarnation résultant des multiples trames karmiques, les partenaires d’un couple cosmique respectent leurs identités mutuelles. Ils se reconnaissent pour ce qu’ils sont et non pas pour ce que l’autre désire qu’il soit par le biais d’états émotifs appelés le compromis.

L’expression commune dira mettre de l’eau dans son vin mais tout le monde sait que mettre trop d’eau dans le vin lui enlèvera son goût évasif et capiteux. Un couple d’âmes jumelles règlera leurs problèmes personnels dans le cadre d’un processus de finalité évolutive. La compréhension entre leurs deux âmes dépassera l’attraction par une communication survoltée de passion égotique mais remplie de solidarité et de complicité. La solidarité est pour ce couple à ce que l’Esprit est dans sa destruction de la logique luciférienne. Indépendance, liberté mais aussi complicité et dignité qui sont les ingrédients nécessaires pour contribuer à l’évolution régénérative d’un couple d’âmes jumelées dans l’essence vitale de leurs esprits.

La différence entre un couple d’âmes soeurs et un couple d’âmes jumelles se traduit par le mûrissement du cristal au travers les multiples réincarnations. Ce qu’on appelle les vieilles âmes se reconnaîtront et célèbreront ensemble l’unicité cosmique. Leur échos de moins en moins densifiés plusieurs fois transmutés par les réincarnations successives seront de en moins en moins soumis une psychologie luciférienne de style dominant dominé. Par contre les âmes soeurs vivront une sensibilité émotive beaucoup plus grande face aux affinités mutuelles. Elles tisseront leur union sur des bases égotiques donc lucifériennes ou ahrimaniennes les conduisant tôt pou tard dans dérapages incontrôlables. Dans un concept d’âmes sœur le principe de l’attraction instantanée voile le jeu subtil de l’Esprit dans cette précieuse quête du Saint Graal de l’Amour. On vivra d’emblée les similitudes souriantes mais altérera la Source même de l’origine de l’union. Aussitôt qu’un problème ou une épreuve surgiront les âmes soeurs ne se référeront pas à cette Source d’unicité. Mais elles se refouleront derrière l’égo soi disant libre et très déterminé à le demeurer. Car l’âme sœur est jeune n’ayant pas encore beaucoup souffert ou intégré les facettes initiatiques de la vie. Elle se révoltera dans le cas du jeune homme ou se repliera sur elle-même dans le cas de la jeune fille. Dans les deux cas les âmes subiront les contre coups d’une souffrance intérieure. Par conséquent dans leurs cycles réincarnationnels elles chercheront toujours la sécurité de l’égo et le plaisir non dissimulé d’avoir enfin trouvé cette âme sœur tant recherchée. Et après quelques années même occasionnellement au bout de quelques mois le couple s’effondrera sans réussir à régénérer en eux la flamme de l’Esprit. Pire certains égos dominateurs n’accepteront jamais la séparation d’une âme sœur et utiliseront la violence ou iront jusqu’à mort pour l’empêcher à tout prix.

Est-ce que deux âmes soeurs peuvent un jour fusionner? Non pas dans le cadre d’une conscience subjective à cause des enchevêtrements réincarnationnels qui se traduira par tout le processus évolutif menant à l’amincissement de leur périsprit. Cela mènera ces âmes dans de nouvelles identités égotiques qui devront emprunter des voies différentes. Tout comme dans la vie terrestre parfois deux réalités ne pourront jamais composer ensemble pour les raisons fondamentales d’une créativité libre de toute attaches. Cependant lorsque les deux âmes soeurs parviendront à se séparer sans se causer de souffrances ou de drames horribles, leurs Esprits communs n’en sortira que grandi. Ils vibreront une nouvelle essence de complicité qui souvent se transformera en une amitié sincère dénuée des manipulations rancunières de l’égo. Le couple cosmique n’est pas aussi à l’abri des séparations terrestres car chaque âme possède son agenda d’évolution personnelle. Par contre leurs longues expériences de cycles réincarnationnels leur procureront une dense maturité psychique qui les guidera vers des sentiers encore inexplorés de leur conscience individuante. Ces gens oeuvreront discrètement ou professionnellement afin d’aider des âmes souffrantes de solitude ou traumatisée émotionnellement dans leur coeur par des douleurs intenses. Car si une blessure se guérit la cicatrice elle, demeure toujours. Le couple cosmique vibre l’unicité intemporelle mais ajustée aux paramètres de l’âme dénuée de toutes formes de dominations ou de passivité. Ces partenaires ne s’aimeront ou ne se détesteront jamais car ils vibrent au-delà de la dualité systémique du pour et du contre. Leur amour réciproque est un synonyme de liberté dans l’Esprit et fidélité dans l’âme.



Les âmes sont les enfants de Lucifer
Leurs Esprits sont endormis
Jusqu’au jour où qu’ils découvrent
Que leurs Esprits n’étaient qu’endormis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucifercosmique.forumactif.org
Sergio
Admin
avatar

Messages : 775
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Chapitre 14 suite 2   Ven 16 Jan - 22:51

La conscience de masse est un état psychologique plusieurs fois jumelé par des affinités involutives neutralisant toutes notoriétés d’individualité.
Alors tout comme le principe des âmes soeurs, l’inconscient collectif ne peut se définir une politique créative, elle proviendra toujours d’un leader en évolution, Un rebelle, un anticonformisme, un guerrier combattant des puissances anonymes. L’Humain luciférien devra encore de par lui-même confronter et s’affranchir sur le plan de l’âme pour se libérer du pouvoir de ces forces d’involution. Cette liberté acquise il deviendra le cocon protégé des forces régressives avant de se transmuter en papillon s’élevant vers des éthers plus subtils de la conscience manifestée.
Dorénavant conscient de l’égo luciférien en lui l’Humain accédera à des nouveaux états de conscience objective qui connectera en lui les faisceaux lumineux de la Volonté, de l’Amour et de l’Intelligence. Pour l’Humain la clé de son êtreté s’accomplit et se réalise par une âme distinctive abritant le précieux cristal ce lien conditionnel dans le mécanisme de fusion avec l’Esprit intemporel. Chaque cristal possède son identité précise, sa programmation et un devenir tout à fait différents des autres âmes. Quand l’âme fusionne avec l’Esprit, celui-ci personnifie l’énergie transcendante dans un mode d’individuation qui lui sera propre maintenant et en permanence dans son devenir.
Dans ce contexte spécifique, deux âmes soeurs ne peuvent développer mutuellement une créativité qui correspond aux critères fondamentaux d’individuation d’une fusion avec l’Esprit. Elles s’enchevêtreront plutôt entre elles selon leurs coordonnées karmiques et le rayonnement vibratoire de leur cristal en phase d’individuation. D’où les multiples répétitions réincarnationnelles entre les âmes soeurs aboutissant à une finalité temporelle ouvrant la porte à d’autres expressions cosmiques du Fluide universel.
L’action de la créativité par individuation naît par la différence et après se partage dans des variantes souvent analogues même dans leurs diversités les plus opposées. La révolte luciférienne créa cette différence entre les égos par l’opposition des sexes pour structurer une énergie commune. De l’Esprit intemporel l’énergie féminine se détacha pour féconder une nouvelle matrice obligeant toute l’énergie indifférenciée à se définir une substance intentionnelle. Par l’intention passa par Lucifer et sa volonté de casser le moule divin tout comme Jésus choquait le Sanhédrin juif lorsqu’il se présenta comme le Fils de l’Homme. Jésus comme Lucifer étaient ces rebelles cosmiques guerroyant ensemble contre le pire ennemi de l’Humain : La domination de son esprit par les Forces immatérielles. Contrairement à la femme, l’homme devait se débarrasser de la manipulation luciférienne sur son âme pour permettre à l’âme de la femme de vibrer l’unicité avec la sienne. Non pas juste sur le plan des couples humains mais au niveau planétaire dans les relations entre les deux entités différentes. Pour permettre cette unicité le concept de la dualité devra être supprimé par le principe de l’Amour impersonnel. Deux âmes soeurs ne peuvent pas s’aimer d’une façon impersonnelle car elles nourrissent trop de mémoires similaires. La Lumière de l’Esprit descend dans la différence pour ainsi éclairer les ténèbres qui les séparent. Sans différences l’Esprit étant la cause ne pourrait s’identifier dans un vide sans intentions. Il demeurerait innommable dans son expression indifférenciée rendant l’Humain à son image c’est-à-dire sans réalité dans son essence vitale.
Sur le plan matériel le concept de l’âme sœur permet à l’énergie luciférienne de maintenir l’emprise de l’égo de l’homme sur la femme. Il empêche l’éclatement du périsprit de l’âme et stimule dans les égos humains l’affirmation d’un paradoxe purement destructeur plutôt que constructeur. Dans nos temps modernes cela se traduit par des enjeux de liberté et de souveraineté de l’être face à un pouvoir de domination. Le féminisme naîtra de cet ordre d’asservissement patriarcal qui fera partie du jeu luciférien en consolidant une lutte inégale les deux sexes. L’âme sœur est une variante importante du Mensonge cosmique dans le sens que c’est une soudure boiteuse qui dépeint certes une proximité très intime des âmes mais non leur unicité instantanée dans l’Esprit. Contrairement à cette soudure très sensible entre deux âmes soeurs la réciprocité des âmes dans l’Esprit oblige une fracture délicate entre une sensibilité d’appartenance et une jovialité impersonnelle. Les âmes soeurs se lieront par cette sensibilité commune au détriment d’une individualité impersonnelle. L’impersonnalité des rapports entre les âmes est le seul moyen de briser l’emprise luciférienne sur l’égo de l’homme. Car il doit être attiré et surtout séduit par la femme dans toute sa notoriété. Avec cela l’attirance deviendra le fruit d’une liaison profonde traitée par un psychisme non pas dualitaire mais plutôt similaire transmuté par l’Esprit créateur. L’Amour entre l’homme et la femme demeure le seul outil que dispose l’Humain dans son combat de libération contre l’arnaque spirituelle des Dieux conspirateurs. Car ils ne peuvent vibrer l’essence de l’Amour divin qui coule dans l’Esprit humain à cause de leur nature non incarnée. Les Dieux conspirateurs sont des êtres jaloux qui manipuleront l’Humain par le biais du plan astral de sa conscience égotique et nourriront en lui le besoin truculent d’une âme sœur.


LES ÂMES JUMELLES




Contrairement aux âmes sœurs, les âmes jumelles sont issues du même Esprit. Cette proximité métaphysique est encore plus tenante du fait que ces âmes appartenant au même Esprit leur rencontre en incarnation produit un phénomène de résonance extraordinaire. Souvent à cause de ce phénomène d’attraction très développé, souvent les âmes jumelles s’incarneront séparément sur des planètes différentes. Car si deux âmes jumelles se croisent au même endroit, ce phénomène d’attraction deviendra si obsessif que les individus peuvent être détruits si l'évolution de conscience et la maîtrise via l'âme ne sont pas suffisantes. Les liens devenant trop intenses dans une réciprocité dépassant l’entendement conventionnel peuvent rendre jusqu’à des point culminants des douloureuses souffrances très aiguës. L’attraction devenue carrément irrésistible prend la forme d’un aimant très puissant qui oblige ces âmes à se fréquenter sans arrêt et dont l’absence devient un enfer insoutenable à supporter. Au fil des réincarnations ces âmes jumelées du même Esprit ont tissé des liens solides voire intimistes selon la nature de leur relation. En fait le problème réside que les réincarnations sont désignés par l’Esprit, expérimentés par l’âme mais ignorés de l’égo. Ce que l’Esprit diffuse est cette lucidité de la Conscience originelle subtilement différenciée de l’abstrait intemporel et transmutée par le biais de l’âme. Cet abstrait intemporel se manifeste par les trois principes cosmiques que sont la Volonté, l’Amour et l’Intelligence. Cependant à l’opposé des âmes sœurs, la rencontre sur la Terre d’âmes jumelles est beaucoup plus rarissime à cause de la fusion entre les âmes jumelles et leur même Esprit. Lorsque les conditions sont réunies pour une rencontre d’âmes jumelles, il n’a pas cette finalité karmique qui impose une domination ou une transcendance des individus entre eux. Leur expérience se déroule dans l’harmonie et la compréhension mutuelle. Cela n’implique pas une réussite automatique dans un cheminement mutuel qui les unira ensemble jusqu’à la mort. Ces âmes jumelles dotées d’une largesse d’Esprit comprendront instantanément les choix décidés selon les critères de leurs expériences. Leur niveau de conscience saura comprendre les contrariétés de la vie et leurs conséquences. Dans la relation intime des âmes jumelles tout reviendra à l’égo d’agir dans la complicité et non dans la dualité Sinon le phénomène des âmes jumelles les enchaîneront dans les prisons sombres de la confusion mentale et dans bien des cas à de graves dépressions voire aux suicides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucifercosmique.forumactif.org
Sergio
Admin
avatar

Messages : 775
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Chapitre 14 suite 1   Ven 16 Jan - 22:48

Les âmes sœurs sont des unions involontaires tirés de ces jumelages d’affinités vibratoires qui malgré l’intensité de leurs similitudes résultent en des copies mémorisées sans la spécificité d’un Esprit dominant. Lorsque la mort arrive les âmes sont dirigées vers des endroits tout à fait spécifiques à leur dernière incarnation terrestre. Mais au travers des millénaires qui a réincarné qui en pères, mères ou partenaires amoureux. Les réincarnations sont une longue suite logique d’harmonie mais aussi de contrariétés. Les jumelages d’affinités sont le produit du développement graduel des âmes en évolution obéissant à des règles très strictes et rigides de l’Intelligence. Que ce soit par les principes absolus de l’Amour et de la Volonté, l’âme ne peut se soustraire aux lois cosmiques tout comme ici sur la Terre l’Humain se doit de respecter les règlements émis par sa société. Lorsque le jumelage d’affinités vibratoires s’accomplit dans le sein de l’Intelligence d’un Esprit dominant, l’être devient indépendant dans Conscience et reconnaîtra l’autre ou les autres vibrant la même harmonie Universelle. Ces êtres vivront alors une Conscience encore plus élevée qu’un statut d’âmes sœurs mais bien une fusion dans leurs esprits éclairés par la Lumière.


Le danger des relations amoureuses entre âmes soeurs est justement ce manque d’indépendance motrice révélant leur identité personnelle. Elles se comprendront, se complairont dans l’harmonie de leurs vues mais ne pourront jamais s’affranchir mutuellement parce trop comparables émotivement et psychologiquement dans leur expression. Il s’avère important dans la descente du principe cosmique de l’Amour que les âmes reconnaissent la manipulation dite subtile qui voile l’Esprit dominant qui les habite. Car c’est par uniquement cet Esprit dominant qu’ils vibreront ensemble par une synthèse harmonieuse leurs différenciations cosmiques. Sans l’Esprit dominant intégré les âmes chercheront l’âme sœur pour combler leur solitude, par attrait sexuel ou par simple attirance du plan psychologique. Ils se découvriront des aspects karmiquement temporaires mais jamais régénérateurs cosmiquement Il est très difficile pour des âmes soeurs de se régénérer sur le plan évolutif car leurs pensées réfléchissent toujours les mêmes sphères d’influences. Que ce soit des patterns d’ordre psychologique, philosophique ou spirituelle les âmes soeurs se sont nourries à la même source. Il devient alors impossible pour l’Esprit dominant tel deux oiseaux attachés de se détacher et de s’envoler vers l’inconnu d’un savoir pas encore défriché. La conscience de deux âmes soeurs se nivelle à des états stationnaires sur le plan objectif tout comme l’univers non créé par les Dieux manipulateurs se mouvait avant la rébellion luciférienne.
Dans l’univers tout doit être différencié à cause des effets chocs de cette révolte luciférienne contre l’état psychiquement indomptable de la Source originelle. La raison cosmique du couple humain est expérimentale à cause de la fusion des énergies ascendantes et descendantes des forces dorénavant manifestées. L’individualité luciférienne ne pouvait soutenir les énergies divines toujours transcendantes en lui malgré son rejet gnosique par les Dieux conspirateurs. Seul l’Humain par son corps physique, le développement cérébral de son intellect, l’ouverture et l’harmonisation de ses chakras propulsent sa capacité égotique d’évolution. L’Humain devint ainsi le chaînon manquant entre la fusion instantanée de la Source originelle et la matérialisation différencié par l’Esprit créateur. Par son âme différenciée l’Humain pouvait archiver ces fusions de l’Énergie et recréer des mondes à l’image et à la ressemblance des Divinités dorénavant manifestées.


Le principe cosmique de l’Amour fut alors primordial dès les premiers instants de la conscience égotique de l’Humain. Les forces lucifériennes ne pouvaient abandonner l’Humain dans une décrépitude satanéenne où seule la Loi de la survie planétaire aurait prévalu. La différenciation entre les âmes humaines était presque totalement absente à cause que l’Humain ne pouvait de par lui-même réfléchir sur sa propre identité cosmique. Le jeu luciférien forçait alors l’Humain d’adorer ces entités mensongères, leur vouer un culte idolâtre assassinant leur esprit pour mieux le faire ressusciter avec le Nazaréen par le principe de l’Amour inconditionnel. Mais l’égo issus de la Rébellion tenait mordicus à la différence et non à l’immersion globale sans un statut individualiste. La guerre infernale entre les Dieux conspirateurs et Lucifer avait sévi dans l’invisible et son ombre s’était projetée sur le plan matériel. Cela créa des affrontements, la puissance et les défaites pour l’Humain manipulé dont l’âme livrée aux forces de domination. Sur les plans invisibles la guerre devenait un art révélateur des êtres de Lumières face aux forces de l’Ombre qui reculaient devant leur avancée. Pas de batailles sanglantes ou de barbaries tortionnaires entre les belligérants cosmiques, tout se jouant entre la Conscience et l’ignorance d’une souveraineté pure dans l’Intelligence manifestée.


Sur la terre la domination patriarcale sur la femme créa les craintes et les pires abus des hommes sur les femmes vulnérables. Les âmes traumatisées s’atrophièrent démesurément créant surtout chez la femme la recherche du Prince charmant. La notion fondamentale de cette thématique transposait un symbole très puissant d’appartenance veloutée et non de différences jugées incompatibles. Le concept des âmes sœurs se nourrissait par cette thèse associative des similitudes et laissait de côté le mouvement créateur de la complémentarité.
Pour l’Humain il devient alors primordial que son âme évolue afin que son cristal ne sombre pas dans des états opaques de la nature humaine. Ces états trop passifs de la conscience égotique de l’Humain hausseraient en lui les effets pervers des forces satanéennes et ahrimaniennes. Ces forces confortablement installées dans l’inconscient collectif vampirisent les âmes abandonnées. Non pas qu’elles soient délaissées volontairement mais leur cristal rendu tellement opaque devient une proie facile pour ces forces régressives.
S’infiltrant dans les tréfonds obscurs de l’âme dotée d’un périsprit trop dense les forces ahrimano-satanéennes assujettiront l’égo à leur volonté. Ces forces noires dépossédées de conscience intelligente pousseront certains humains à des gestes crapuleux, indécents ou de désespoir, Les forces ahrimano-satanéennes asphyxient l’Esprit dans le cristal en manipulant è leur guise le corps physico-astral de l’Humain. Trafiquant son imaginaire et stimulant son orgueil elles bloquent toute pénétration de la Lumière essentielle au rayonnement du cristal.

Tout comme des populations habitant des ghettos défavorisés se vautrant dans des cloaques miteux, ces âmes deviennent des êtres tordus alimentés souvent par un désir insatiable de vengeance. Trop fréquemment les âmes sœurs seront des victimes innocentes de ces états chroniques d’inconscience collective. Livrées comme du bétail de pâturage à un destin fatal les âmes soeurs esseulées devront vivre des expériences émotives très douloureuses pour se conscientiser et se libérer de cycle infernal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucifercosmique.forumactif.org
Sergio
Admin
avatar

Messages : 775
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Chapitre 14: Le piège des âmes soeurs et jumelles   Ven 16 Jan - 22:47

LE PIEGE DES AMES SOEURS Et JUMELLES



Qui ne cherche pas un jour son âme sœur ou son âme jumelle entre les hommes et les femmes pour vivre la passion dévorante de l’Amour? Cette liaison privilégiée par laquelle les âmes découvrent des stimulis palpitants aspirées par des puissantes mécaniques d’attraction. Les âmes aiment se nourrir des mémoires expérimentales qui renforcent leur périsprit. Certaines différencieront l’attraction vibratoire par association et d’autres jouiront intensément par les modes de l’attirance spontanée. Dans ces cas précis ce sont des continuités karmiques du couple qui par des expériences imprimeront le sceau d’empreintes psychologiques. Cela se manifestera par des liens émotifs très serrés, des passions vides de discernement se terminant trop souvent par des gestes regrettables. Tuerie, suicides et cruauté mentale entre les conjoints devenus des adversaires dans une guerre d’égos à finir. Dans cet univers complexe des âmes en harmonie ou en opposition, l’Humain cherche toujours son bonheur intime, cette versatilité intense qui commande en lui des états de plénitude ou des moments d’angoisse profonde. Au-delà des désirs ardents de la chair donc du mirage truqué des apparences fortuites, l’âme s’introduit toujours dans des corridors réincarnationnels qui la mèneront dans des expériences critiques au développement de son cristal.


LE MONDE DES ÂMES



Parler des âmes sœurs ou jumelles dans leur univers devient une cosmogonie de transformation qui dépasse toute notions psychologiques du Moi. L’âme n’ayant aucun sexe devient la courroie de transmission du Destin unique des êtres démunis de leur corps physique après leur décès. Pour certaines gens dans un processus de réincarnation, ils auront été père, mère, frère, sœur sinon mari et femme dans des vies antérieures. Cela complique beaucoup pour un simple mortel son orientation future et qui il est ou sera dans ses prochaines existences sur terre ou dans l’au-delà. Dans ces univers où toutes sortes de courants d’énergie se chevauchent, l’être se différencie toujours et uniquement par sa propre Conscience intégrée. Il est avant tout un Esprit donc un être Lumineux, extrêmement mobile et pouvant se déplacer à des vitesses vertigineuses d’un plan à l’autre selon son taux vibratoire. Le but fondamental des âmes sœurs est de créer les conditions karmiques nécessaires aux égos en processus d’évolution. Les âmes soeurs sont des âmes d'origines diverses qui on fini par harmoniser leurs relations en incarnation et annuler pratiquement leur karma relationnel. Si de plus elles sont de même type vibratoire, l'attraction entre elles peut être puissante. Cela occasionnera des situations intimes ou d’amitié très profondes entre ceux et celles qui se reconnaîtront.



Ce monde des âmes est manipulé par des forces d’attractions très puissantes dont les systèmes de révolution psychique étourdissent la conscience subjective donc expérimentale de l’égo humain. Celui-ci absorbé par les ventouses du désir et du plaisir se livrera corps et âme aux extases et aux fantasmes les plus fous de l’imaginaire collectif. L’Amour ressemble à un conte de fées où l’érotisme et la romance ne sont que des soupapes d’un vide profond marqué par l’absence éclairée de l’Esprit intemporel. Le déclenchement luciférien aura provoqué cette volonté de plénitude nourrie de désirs insatiables ou de volupté débordante. L’homme et la femme ou encore les personnes du même sexe se catapultent dans des états de transe sexuelle selon leur programmation de conscience. Pour un couple réincarné dans le cas d’une programmation purement satanéenne les ébats seront animés d’une animalité retentissante dont même les âmes frileuses brûleront dans des tourments hallucinants. Les âmes satanéennes d’une nature jouissive parce que très jeunes frétilleront elles dans cette démesure croustillante que sont la luxure orgiaque ou par la grâce torride des orgasmes renouvelés. Cependant ces âmes surtout féminines pourraient vivre des bassesses extrêmes comme des viols, des agressions sexuelles tels que l’inceste. Des dérapages causés par des factures karmiques qui dégénèrent certes âmes en évolution mais qui servent à des mécanismes de renouvellement de programmation. Cela brise des états trop fixes d’une conscience instable voire vulnérable. L’expérience sera alors très crue mais accélérant dans un autre temps le mode de conscientisation de cette âme frappée par ce drame pervers.. Souvent dans une vie prochaine, elle sera le guide excellent, la psy de service pour guérir une autre âme plus jeune ayant subi le même sort. La Conscience satanéenne étant la plus basse vibration de l’Esprit s’incarnant dans l’Humain sera souvent porteuse de telles problématiques décadentes. Dans les plans invisibles la Conscience satanéenne n’est nullement perçue comme une évolution régressive mais bien comme un mouvement plus lent de compréhension que des entités du bas astral cependant se servent et vampirisent les âmes jeunes munies d’une conscience beaucoup plus expérimentale que pratique dans ses actions posées.

Des âmes lucifériennes entre elles cultiveront l’art érotique en se baignant les eaux chaudes de la beauté mystique. Elles succomberont aux charmes exquis d’une sensualité teintée toute en douceur diligente de tendresse intime. Les âmes lucifériennes savourent le rituel préparatoire les guidant vers la perte de la raison directrice sous les auspices tentateurs d’une transcendance euphorique. Au travers ces jeux d’ombres elles s’agglutinent dans des sueurs rebelles appelant une symbiose gémissante fouettant le corps des somptueux festins aphrodisiaques. Tout ce qui touche les arts, la littérature, le discours romantique seront des facteurs identifiant cette touche allégorique qu’est la Conscience luciférienne dans ses ébats les plus lumineux. Par contre mal si elles sont mal dirigées ou manipulées par le bas astral, les âmes sœurs lucifériennes deviendront libertines s’adonnant à des rythmes endiablés de la décadence stimulées par des orgies dans les sociétés secrètes. La Conscience luciférienne plus aiguisée, plus raffinée sur le plan de la manipulation capable de créer des états d’obsessions compulsives saura altérer et corrompre l’âme dans les tréfonds les plus obscurs de son périsprit.


Pour les âmes ahrimaniennes, une froideur glaciale dénuée de cet exotisme débridé qu’est la fantaisie charnelle procure par contre une disposition vers la boisson ou les drogues fortes afin d’atteindre les sommets d’une sublimité pénétrante. Distant de par leur nature marbrée les âmes ahrimaniennes s’offriront un délice artificiel les culbutant férocement dans les états paradoxaux d’un paradis métaphysiquement inaccessible. Seules les âmes lucifériennes sont familières à une sensibilité multidimensionnelle de par leur nature plus lumineuse au niveau de la communion avec l’Esprit. Cependant dans des cercles luciféro-ahrimaniens le niveau de paroxysme atteindra des états de réalités encore insondables parce qu’inconnus jusqu’à alors. Les âmes sœurs prises au piège dans ces Matrices d’endoctrinement massif ne sauront pas toujours comment s’en libérer des excès dans une seule vie. Elles se retrouveront alors avec des états d’âmes légèrement modifiés qui soit devront vivre des expériences très sensibles à leur nature pour se libérer finalement de cette grande roue ou demeurer des dépendants karmiques pour encore d’autres vies à venir.


LA DESTINÉE KARMIQUE DES ÂMES SOEURS


Les âmes sœurs se retrouvent toujours dans leurs paramètres réincarnationnels transmettant ainsi les coordonnées nécessaires à leur rencontre sur le plan matériel. Elles s’attirent toujours dans leurs similitudes qui doseront leurs rencontres d’expériences et de conséquences karmiques. Car ces rencontres sont porteuses d’une finalité afin d’accéder à des niveaux plus élevés de conscience sur le plan de l’individu dans son Esprit. Le fait que deux âmes sœurs se rencontrent n’implique pas impérativement une union durable mais une transmutation au niveau de l’âme-Esprit dans l’intérieur de ces personnes. Une pouvait par exemple devait rencontrer l’autre pour ajuster quelque chose dans sa vie, semer en elle un savoir ou encore comment vivre telles souffrances. Le phénomène des âmes sœurs n’implique pas juste cette cause à effet d’un roman d’amour que des âmes réunies de nouveau se rencontrent sous d’autres cieux karmiques et doivent absolument avoir beaucoup d’enfants.

Se chevauchant entres les consciences satanéennes, lucifériennes et ahrimaniennes, les âmes sœurs se découvriront dans cette complexité d’être synonymes mais différentes totalement selon leur état de conscience. Cela entraînera souvent alors des paradoxes irréconciliables. Car qui dit âmes sœurs ne dit pas nécessairement posséder le même taux vibratoire de Conscience. Deux personnes pourront être très similaires à certains niveaux mais être totalement opposés sur la façon de voir la vie. Ce sera alors dans ce degré de différenciation sur le plan de la lucidité d’Esprit qu ces âmes sœurs sauront se compléter ou s’affronter. Etant déjà très ressemblantes il devient difficile pour des âmes sœurs de se régénérer donc de créer des conditions rigoureuses pour équilibrer cette attirance commune au-delà des conflits. Le phénomène de la similitude des âmes certes permet une permanence des vues mais souvent se brisent comme de la porcelaine dans des moments critiques.



C’est alors que la durée des relations entretenues sur une base de l’attirance spontanée s’avère souvent éphémère ne durant alors que le temps d’une rose d’où la célèbre expression l’amour à l’eau de rose. L’eau symbolisant les larmes versées et la rose la durée très restreinte dans le temps. Plus que l’Humain reconnaîtra les différences constructives et non destructives dans l’Amour entre les deux sexes plus qu’il il se rapprochera de l’unicité androgyne initiée par l’Esprit. Le concept de l’âme sœur tend à démontrer l’union de deux âmes qui se retrouvent dans le cheminement d’un destin commun. Cependant dans les faits il n’existe pas de pires relations que celles de deux âmes sœurs vivant sous un même toit. Sur le plan de l’égo luciférien qui doit éveiller sa conscience aux différences dans son évolution non pas en opposition mais bien en complémentarité le concept de l’âme sœur freine le développement graduel de l’être androgyne L’évolution intégrale entre deux êtres se pratiquent dans la complémentarité et non pas dans ses affinités ou en dualité. Car entre l’homme et la femme tout le jeu luciférien doit se dissoudre et se remouler dans un nouveau partenariat cosmique. Les hommes et les femmes vivant une proximité psychologique trop grande ne peuvent détecter cette manipulation subtile qui les forcera à se libérer du joug luciférien. Dans un couple d’âmes soeurs la similitude des états profonds qui structurent leur cristal doit être différente afin justement de devenir partenaires et non simplement être des marionnettes. Le couple a besoin de cette différence sur le plan de l’âme pour créer le neuf vital dans l’expression de leur relation mutuelle. Tout comme le système immunitaire qui doit se prémunir contre des virus ce ne sont pas les antibiotiques les meilleurs remèdes mais bien le processus qui forge les anticorps. Les anticorps psychiques nécessaires à la neutralisation de l’emprise luciférienne sur l’Humain se retrouve dans leurs complémentarités issues de leurs différences. L’homme portant le flambeau égotique cherche à dominer par sa source de bâtisseur et de rebelle au contraire de la femme ce phare lumineux qui oriente l’homme dans les ténèbres de la Reconquête de son androgynat. En fait l’homme devient la volonté et la femme sa révélation en tant que complice du grand Jeu cosmique qui se dessine pour leur finalité universelle.


Le phénomène de l’âme sœur procède d’affinités vibratoires qui se produisent lors du processus réincarnationnel. Après la mort tout se qui se rassemble se ressemble d’où le fameux adage planétaire qui se ressemble se rassemble. Les rencontres entre âmes soeurs ne découlent jamais d’un fruit du hasard mais plutôt comme je le mentionnais au début de ce chapitre d’un plan de continuités karmiques. Ces gens qui auront des vécus des séparations difficiles ou des relations tourmentées dans des vies antérieures seront à nouveaux attirés précipitamment les uns vers les autres. Au contraire de l’Esprit l’âme ne possède aucune clarté par le biais du corps mental qui freinerait cette course folle vers une catastrophe karmique. L’égo contrairement à l’Esprit doit se densifier pour toujours plus expérimenter l’inconnu et se transmuter progressivement dans l’état subtil de sa conscience évolutive. Cette densification qui se produit spécifiquement sur le plan invisible projette l’illusion sur le plan matériel que les âmes similaires doivent se retrouver pour partager un bonheur plus intense. Sur le plan matériel le rôle fondamental des âmes est de se reconnaître en Esprit et comme je l’ai écrit précédemment élever toujours plus haut le taux vibratoire de la conscience humaine vers les sommets de l’Intelligence incarnée qui les supporte.

Sur le plan psychologique les âmes soeurs procurent un bien-être émotif contribuant à niveler des états profonds d’une conscience soi disante jumelée. Par une télépathie intrinsèque entre les deux âmes soeurs des convergences de goûts se mesurent et procure un attachement sans cesse grandissant. Les égos se gargarisent de cette plénitude croissante par une interprétation faussée d’un Amour irréductible et assurément distinctif. Le manque de polarité tue dans les cristaux de ces âmes l’accès essentiel à une expression de l’Esprit qui se structure par les particules lumineuses inhibées du Fluide universel.

Chaque âme possède son périsprit, cette couche externe recouvrant le centre de son cristal agglomérant toutes les expériences de son vécu du plan matériel.
Ceci maintient dans l’Humain l’archive de ses comportements, de ses réalisations et de ses réactions. Par contre dans le courant de l’évolution du cristal de l’âme le périsprit doit s’amincir jusqu’à sa plus fine couche afin que l’Esprit pénètre l’égo et active les mécanismes d’individuation dans l’Humain. Ceci pour configurer l’êtreté de l’individu vers un état de plus en plus conscient de sa nature androgyne. Depuis la révolte luciférienne tout les schémas d’évolution portent sur la nécessité de casser les moules de la perfection passive dans le sens créateur du terme. Jamais l’Humain n’aurait été celui qu’il est si son esprit aurait demeuré prisonnier des plans intemporels de la Divinité.
Les âmes furent créées pour permettre à l’Humain d’être des phares lumineux du Fluide universel et par l’égo de densifier cette Lumière infuse. Mais l’évolution des âmes se caractérise par les chocs de la différence pavant ainsi la voie à l’unicité avec l’Esprit dominant et l’égo rebelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucifercosmique.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chapitre 14: Le piège des âmes soeurs et jumelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 14: Le piège des âmes soeurs et jumelles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AMES SOEURS : Flammes Jumelles : Réunion des Rayons Gémellaires
» Sainte Thérése Coudec vierge et fondatrice des soeurs du Cénacle
» Nos frères et soeurs de Birmanie...
» La Terre a des soeurs habitables
» Histoire d'un conscrit Chapitre V

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUCIFER ET LA FEMME :: LUCIFER ET LA FEMME: Le Mensonge de l'Homme-
Sauter vers: