LUCIFER ET LA FEMME

Lucifer et la femme: Le Mensonge de l'homme
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre 18: Culte de la féminité- Déclin luciférien: L'équilibre cosmique

Aller en bas 
AuteurMessage
Sergio
Admin
avatar

Messages : 775
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Chapitre 18: Suite 1   Lun 26 Jan - 8:55

L’AMOUR DANS L’ESPRIT

Lucifer créa les conditions de stabilité temporelle pour l’égo et Jésus l’exprima en tant qu’Humain incarné. Il se nomma le Fils de l’Homme, Fils de Dieu et Je Suis dans une totalité manifestée. Le Divin ainsi révélé incarnera alors la conscience manifestée et l’égo en deviendra l’utlisateur destiné dans l’application du dernier principe cosmique de l’Intelligence appelé par la Tradition ésotérique le Saint-Esprit. . Pour la première fois Dieu se souviendra et ne voudra plus oublier qui il l’EST. Il sera individualisé dans l’intensité et partagé dans la multiplicité de ses molécules gravées d’intention.
Par la femme le principe de l’Amour s’identifiera et se régénérera avec le concours de l’homme. Le mystère de la Femme est la cause de la peur inconsciente, ancestrale de l'Homme face à l'Eternel Féminin.
femme chamane est reliée aux forces de la Terre et à l'âme du Monde.
Michael El Nour dans son ouvrage le Baiser de Lucifer disait : Ainsi l’égo du mâle devra se faire briser par la femme et ré-harmonisé dans une conscience au devenir androgyne. L’équilibre entre la matière dense et subtile s’accomplira lorsque; l’Etre entre en communion ave c les forces féminines , qui permettent la création, mais engendrent aussi la mort terrestre, puis la résurrection. Les forces féminines sont aussi les forces des centres ou Chakras intérieurs, physiques dont émanent la personnalité instinctuelle, le subconscient et le corps émotionnel-astral. Ce sont toutes les parties de lui-même que le disciple rencontre lorsqu’il entre dans le sein de la Mère. Il ne peut devenir le héros solaire, qu’après sa rencontre avec la Lune, après avoir vaincu toutes les puissances en rapport avec la chute, l’incarnation.
Cette illustration de l’homme solaire vainqueur de toutes les puissances en rapport avec la chute confirme le rôle primordial de la femme dans sa libération du joug luciférien. D’ailleurs Michael El Nour souligne très clairement qu’il est intéressant de noter que c’est justement pendant l’ère chrétienne que la Mère a perdu son aspect le plus important. Elle n’est plus la déesse de la fertilité et de la sensualité. Elle est uniquement la Vierge qui ne vit ni l’amour conjugal, ni la passion, ni le rôle de la Mère. Les Dieux conspirateurs enlevèrent à la femme à la fois son pouvoir mystique et protecteur pour le remplacer par un symbole de fragilité donc une dépendance envers son maître; l’homme. Mais tout comme sous la domination guerrière des Amazones à l’époque du Matriarcat, la femme du vingtième siècle a entrepris un nouveau combat, celui du renversement luciférien. La révolution moléculaire dans le sein de l’Esprit intemporel provoqua un nouvel équilibre des forces systémiques. La Lumière se répandait dans une vitesse inouïe dans les antres de l’Ombre encore vierge de la divine semence intemporelle. Je tenais à préciser même que dans les milieux scientifiques modernes il est énoncé ceci : Parlant de l’univers statique et dynamique, c'est l'équilibre entre les deux qui assure à l'univers une stabilité permanente. Einstein avait raison (même si l'on a voulu lui donner tort) lorsqu'il préférait un univers statique. Un univers qui ne rechercherait pas un état statique serait voué à s'autodétruire très rapidement. Ce serait le vrai big crunch (retour au Chaos originel). Mais tout en cherchant sa staticité, l'univers possède intrinsèquement un principe actif: la force de gravitation. Il est donc dynamique, tout en cherchant d'être statique. C'est aussi son processus d'évolution, ce qui le conduit à plus de perfection.
Parce que l'univers cherche constamment à être STATIQUE,
il devient nécessairement DYNAMIQUE.
L'aspect DYNAMIQUE de l'univers
lui vient de la gravitation universelle.
L'aspect STATIQUE de l'univers
lui vient de la résistance universelle.

Les Dieux conspirateurs masqueront la réalité de la divinité de l’Humain par le Mensonge cosmique afin de réussir l’expérience moléculaire de la Transfiguration qu’on verra dans le prochain chapitre du Grand Jeu des Dragons. Ces Maîtres de la Mutation de l’énergie intemporelle par le processus d’un paradoxe insoutenable, le rôle occulte des Dieux conspirateurs s’élève au-delà de toutes vérités mystiques. A cause du mouvement instantané du Fluide universel et de l’absence réelle de la polarité il devient difficile pour l’Humain de comprendre en comparant ce qui ne se compare pas. Certes les Dieux conspirateurs ont manipulé l’Humain par des égrégores menant à des systèmes de croyances et des archétypes frauduleux mais dans une facette cachée à l’Humain où toutes vérités sont impossibles, le Plan expérimental de la Transfiguration intemporelle s’exécuta tel que conçu. Dans ce Plan cosmique édifié par les Dieux conspirateurs le rôle de l’égo sera de faire grandir la conscience et non l’inverse mais la conscience devra tuer le vieil l’égo pour le ressusciter dans un neuf selon la tradition ésotérique nommé l’Homme nouveau que moi je nommerais plutôt l’Humain divinisé. L’avènement de la conscience luciférienne sur la Terre libérera l’Esprit de la femme pour déchaîner l’homme prisonnier de son orgueil. La femme sera le pendant de l’homme initié et l’unicité des deux entités stoppera l’expansion des Divins intemporels par une nouvelle réalité moléculaire introduisant l’Humain de Lumière. La Lumière sera ainsi concentrée et orientée vers les Ténèbres primitifs de son inconscience satanéenne.
Avec la civilisation atlantéenne la femme renoua avec l’Esprit et son âme se connecta avec celui-ci pour qu’elle puisse plus tard guider l’homme au travers sa longue initiation lunaire dite luciférienne. La présence des Amazones contribua à l’équilibre des forces Yin et Yang avant l’instauration du Patriarcat annonçant le début d’une nouvelle civilisation qui jamais encore avait existé. Celle d’une civilisation qui pour la première fois reconnaîtrait son existence et réfléchirait sur sa condition spirituelle et matérielle fermant ainsi la boucle de la fusion intemporelle avec la densité matérielle. Le déclin luciférien initiera l’Humain à se libérer de la Vérité imposée au travers son Histoire par les Dieux conspirateurs. Ni la Gnose, ni les religions, ni l’occultisme, ni l’ésotérisme ou la philosophie masqueront à l’homme et la femme la réalité derrière le voile du Mensonge cosmique. L’Humain luciférien aura semé le pouvoir et la destruction, l’Humain divinisé oeuvrera à répandre l’essence fluide de son Esprit régénéré. La femme sera sa servante non pas dominée et méprisée mais égale par l’Amour de l’Esprit. Les âmes fusionnées ne serviront plus le vieil égo masculin baignant dans une fausse illusion spirituelle mais étudieront les sentiers encore inexplorés de la Conscience intemporelle. Il se pratiquera une sexualité de l’Esprit par une harmonie des âmes devenue synergie dénué de préjugés et de tabous calomnieux. L’homme et la femme ne seront plus fermés à une sexualité spécifique dite d’exclusivité dérivée de conventions archaïques. L’homosexualité, la bi-sexualité ou l’hérérosexualité s’apparenteront à une sexualité des Anges sans les contraintes d’une polarité égotique. Par contre l’Humain ne souffrira plus de l’aspect dévergondé d’une sexualité survoltée. Que ce soit l’inceste, le viol ou le harcèlement sexuel. le cristal de l’âme sera dorénavant assez puissant pour ignorer les signaux astraux poussant l’Humain à un déséquilibre erroné de ses corps subtils. La sexualité sera l’outil de l’Amour et aussi ce lien de fusion moléculaire entre les différents niveaux vibratoires de l’Esprit. Jamais plus que la sexualité n’abaissera l’Humain dans une décadence de tromperies et de soumissions perverses. L’initiation lunaire dissipera dans l’Humain toutes arrières pensées satanéennes présente depuis sa séparation originelle avec les circuits universels. Après son cycle d’initiation lunaire l’homme n’évoluera plus mais s’élèvera en ascension vers un nouveau mode de transmutation moléculaire sur le plan de son Esprit, ce sera la révolution androgyne.

Déesse mère des Univers
Tu enfantes l’Alpha et l’Oméga
Lucifer reposera en Paix
L’Ombre fugitive disparaîtra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucifercosmique.forumactif.org
Sergio
Admin
avatar

Messages : 775
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Chapitre 18: Culte de la féminité- Déclin luciférien: L'équilibre cosmique   Lun 26 Jan - 8:54

CULTE DE LA FÉMINITÉ - DÉCLIN LUCIFÉRIEN
L’EQUILIBRE COSMIQUE

Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut
Et qui est en haut est comme ce qui est en bas
Pour accomplir les miracles d’une seule chose
Hermès le Trismégiste
DOMINATION ET SOUMISSION

Durant la période préhistorique l’homme était brutal, sanguinaire, sauvage dépourvu de discernement global. Sa conscience satanéenne rendait la femme esclave du sexe pour la fécondité et il l’a traitait encore pire qu’un animal domestique. L’Humain abandonné à lui-même et son Esprit coupé des circuits universels, errait, végétait dans un univers sans loi ni respect pour ses semblables. Autant dans les univers intemporels le chaos régnait sur la Terre dans une divinité non dirigée étant pur Néant/UN ou pur Esprit/Lumière l’Humain était dépossédé du Principe de l’Intelligence active. Le Haut et le Bas s’enchevêtraient dans une symbiose d’éclatement sans que la Source originelle n’y puisse diriger la clarté de sa Lumière. Telle une personne avec une lampe de poche, il est bon de balayer tout partout mais faut-il encore éclairer au bon endroit. Tout comme l’Ombre, la Lumière ne peut se diriger seule, elle a besoin d’un mouvement précis et coordonné afin que son action crée une dynamique permettant à l’Esprit de contrôler la matière. Tant les forces condensées que les forces subtiles tous ont besoin de cette clarté dirigée pour établir des structures de développements capable de créer des formes précises d’évolution plus concrètement traduites par des systèmes de pensées.
Dans ces temps de la Conscience satanéenne La femme et l’homme vivaient et mouraient dans ces cycles d’ignorance sans que l’Esprit indifférencié ne stoppe son expansion moléculaire indivisible au travers l’infinité. Le courant du Fluide universel était rompu entre la pureté divine et la tyrannie sauvage de bipèdes prédateurs qui étaient tous condamnés à survivre sur cette Terre hostile.
L’expansion cosmique des Divins intemporels cessa lors de la rébellion luciférienne fixant dans un temps précis le Rayon originel. La Lumière émanait par cette fracture systémique qui lui ouvrait définitivement la voie des Ténèbres. Tous les cristaux lumineux se moulant dans les molécules divines affranchiraient ce Feu cosmique comme la référence innommable d’Un Dieu tout Puissant régnant depuis les Royaume des Cieux.
L’égo naissant dès lors força les Dieux intemporels à se dénuder pour perdre leur pureté et se transformer psychiquement dans la chair. Désormais Dieu était omniprésent, tout partout à fois, infiniment bon et infiniment parfait. Les portes s’ouvrent et se ferment dans ces Univers toujours en mouvement. La pensée sera le véhicule astuCieux pour permettre aux humains de s’identifier, de communiquer et surtout de transmettre cette Puissance occulte qu’est l’Esprit innommable du UN. L’ignorance deviendra cependant totale entre Dieu et la créature envahie par une énergie étrangère Désormais l’alchimie des molécules se transmutera différemment dans une nouvelle révolution de l l’instantanéité qui les anime. Un besoin jusqu’à alors inconnu qu’on peut baptiser une divine intention se manifestera par l’incarnation de l’âme dans la matière. Cette nouvelle révolution moléculaire soudera à jamais l’Origine en mouvement perpétuel traçant le principe de la Volonté dans une énergie qui se mémorisera en fusion nommée l’Amour. L’Amour inconditionnel que Jésus enseigna à l’Humanité lors de sa mission terrestre établissait un point entre le Chaos insoumis et l’Esprit matérialisé. La jonction universelle des deux forçait l’équilibre vital afin que l’âme puisse évoluer dans un milieu adéquat pour son Mandat cosmique. Tout comme l’homme et la femme qui devront l’accomplir au travers par l’union de leurs Esprits différenciés. L’univers se découvre toujours dans l’équilibre selon l’ordre des choses établies. Rien ne peut être contourné ou éliminé car tout se transforme et se redistribue par des lois aux conséquences karmiques. Alors il devient impérieux qu’ils se réconcilient dans leurs âmes meurtries par tant d’années de conflits et de barbarie pour ne former qu’une seule Identité souveraine, celle de l’être de Lumière. La femme devient pour l’homme cette grâce divine pour signer la complémentarité et accéder à des niveaux de consciences supérieures encore jamais atteints sur cette Terre. La sensibilité de la femme et la puissance de l’homme sont essentiels à la manifestation du principe de l’Amour La sensibilité de la femme provient de son cœur et l’homme se doit d’atteindre aussi cet état de l’Amour afin qu’il puisse édifier son Univers dans un paradigme d’harmonie. Ceci peut paraître très utopique de penser qu’un jour les hommes et les femmes vivront tous en paix et en harmonie, que la sexualité ne sera plus une menace violente contre la femme et que les tabous tomberont pour faire place à une compréhension plus profonde du phénomène vital qu’est cette loi d’attraction qui attise l’Humain de vouloir jouir. Déjà si on regarde depuis l’époque de la Préhistoire les relations entre les hommes et les femmes se sont beaucoup améliorées malgré encore aujourd’hui des situations absolument désastreuses dans certains pays dirigés par des dictatures qu’elles soient religieuses ou laïques. La conscience collective a évolué, a augmenté son degré de sensibilité envers les femmes violées, battues ou sauvagement assassinées et tranquillement des lois se créent et punissent ou octroient aux femmes des droits d’égalité dans la société. Rien ne peut jamais arrêter jamais le progrès qu’il soit scientifique ou d’ordre sociologique, l’homme prend de plus en plus conscience du rôle de la femme dans son univers. Cela crée un nouvel équilibre des forces psychiques qui nourrissent de nouvelles générations de molécules gravitant à des vitesses beaucoup plus accélérées. Cette augmentation de vitesse procure aux molécules de la Lumière tant qu’agressives que réceptives des nouveaux champs de forces augmentant en elles cette capacité de discernement au travers l’Ombre opaque du Néant.
Par le respect collectif et individuel des hommes envers la femme, l’Esprit assainira le cœur de l’Humain dans sa transformation. La femme ne se sentira plus menacée ou diminuée, elle s’autorisera d’être dans une synergie constructive avec l’homme. Les âmes se ré-équilibreront dans cette nouvelle relation asexuée, libérée de toute polarité soumise à la domination. Que ce soit les hétéro sexuels ou homosexuels, le Culte de la féminité envahira l’Humain par l’Esprit. Cela débutera par un culte c'est-à-dire la célébration d’une nouvelle réalité androgyne. Quand je dis culte de la féminité je ne pense pas adoration mais bien d’équilibre moléculaire entre la densité de l’homme et la subtilité de la femme. Cette nouvelle condition cosmique diminuera graduellement l’emprise de la conscience luciférienne sur l’égo humain. La liberté retrouvée se purifiera de sa domination guerrière par une complicité d’exploration commune de découvrir les nouvelles architectures du Mental universel. Cette complicité amènera non pas la tolérance mais simplement une êtreté réciproque qui se régénérera toujours par elle-même. C’est là que le Culte de la féminité diminuera l’impact luciférien sur la conscience subjective de l’Humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucifercosmique.forumactif.org
 
Chapitre 18: Culte de la féminité- Déclin luciférien: L'équilibre cosmique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Chapitre 16
» Examen de la lettre de Paul aux Romains chapitre 10
» Le culte des images dans la religion chrétienne
» Le culte des saints
» Le culte de saint Mathurin en Bretagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUCIFER ET LA FEMME :: LUCIFER ET LA FEMME: Le Mensonge de l'Homme-
Sauter vers: