LUCIFER ET LA FEMME

Lucifer et la femme: Le Mensonge de l'homme
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Pardon : Poids pour l’égo, liberté pour l’Esprit

Aller en bas 
AuteurMessage
Sergio
Admin
avatar

Messages : 775
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Le Pardon : Poids pour l’égo, liberté pour l’Esprit   Ven 13 Avr - 22:08

Le pardon est une thématique très délicate à cause de son origine religieuse ou de ses valeurs spirituelles. Pour beaucoup de gens le pardon est incontournable se référant au principe de l’Amour inconditionnel et à la compassion. La Tradition christique a beaucoup influencé la conscience collective quand le Nazaréen a dit sur la croix : » Pardonnez leur car ils ne savent pas ce qu’ils font »
Un fait demeure que l’Humain qui pose une action destructrice voire traumatisante sur un autre humain est carrément manipulé par une force extérieure. Et c’est là que se situe la problématique de l’involution que justement l’Humain est dominé émotivement sur le dos de sa propre identité. La plupart du temps pardonner permettra à l’égo de s’enlever un poids sur sa Conscience et ainsi se libérer de ce lourd fardeau. Sinon la culpabilité nous rongera à savoir qu’en ne pardonnant pas nous ne savons pas aimer comme il le faudrait.
Alors l’égo est pris en tenaille entre la culpabilité et le salut spirituel d’entrer dans le rang ou d’être un exclu sans coeur. La religion a de tout temps imposé sa doctrine basée sur la culpabilité et la soumission par le biais d’un outil qu’on appelle l’ignorance. L’Humain inconscient est un être dominé par toutes sortes de formes qui l’obligent à obéir sinon périr, telle est la Loi. Pour un égo imprégné de spiritualité le fait de pardonner ne pose aucun problème et c’est parfait ainsi. Car il n’existe aucun problème non plus à pardonner si la personne est bien là-dedans. Ce n’est pas de savoir si de pardonner est bien ou mal mais faut- il absolument pardonner ou pas. Là est la question fondamentale à déterniner selon notre expérience de vie.
Pour quelqu’un qui entre dans sa Conscience individualisée il sait que l’Amour n’est pas un concept mais une vibration par contre le Pardon lui demeure un concept. Qui dit vibration dit donc en dehors de la polarité donc indépendant et libre du vrai et du faux. Une Conscience vibratoire n’est aucune prisonnière d’un concept. Au niveau de l’Esprit pardonner ou ne pas pardonner ne doit pas entraver en rien l’équlibre évolutionnaire d’un individu qui vibre dans l’intelligence de son identité réelle.
Pour l’égo le fait de ne pas pardonner peut devenir un poids, pour l’Esprit conscient il doit se libérer de toute cette dualité stérile. Le problème de l’égo est qu’il est un archive de mémoires expérimentales alors que l’ Esprit vibre l’instantanéité au travers l’expérience de la forme. Et qui dit instantanéité dicte automatiquement un Pardon mais non un Pardon à partir de la subjectivité de l’égo. Car l’égo pardonnera pour se libérer d’une forme de culpabilité ou par obédience spirituelle. Non un Pardon instantané est une coupure nette d’une réalité qui n’existe plus pour nous. Autrement dit le fil a été coupé non pas par l’égo mais dissout dans l’Esprit et c’est très différent.
Ce qu’il faut savoir est que l’Esprit peut créer l’expérience, l’égo l’expérimentera et l’âme l’enregistera. Alors si l’Humain individualisé dans sa Conscience vit une telle expérience il doit la vivre pour lui et personne d’autres. Tout se joue dans la sensibilité de l’être mais non dans la sensiblerie. Qui dit sensibilité dit proximité de l’égo avec son Esprit et sensiblerie est la manipulation de l’égo par les Forces astrales. Qui ne pardonne pas cependant ne juge point car juger est un virus de l’égo inconscient incapable de discernement objectif. Ne pas pardonner n’implique pas haïr ou détester quelqu’un mais de demeurer totalement neutre envers lui sans aucune colère ou compassion. La colère amène dans l’égo une déstabilisation émotionnelle tandis que la compassion affaiblit son Esprit. Ne pas pardonner ne doit pas entraîner la rancune mais uniquement la compréhension de l’autre dans son expérience évolutive.
Beaucoup de gens pardonneront de bon coeur mais entretiendront en même temps dans d’autres cas de la haine viscérale. Je rappelle que le pardon est plutôt un état d’âme et non un état d’Esprit. Alors c’est de transférer une mémoire par une autre mémoire donc sans aucune intelligence créative. Pardonner n’est pas oublier car une mémoire traumatisée ne s’efface pas comme par magie mais elle se transforme. La compréhension de l’autre est une action objective car elle implique un égo détaché émotivement. Pardonner est une action subjective car elle implique directement l’émotion dans l’égo.
Pardonner par un acte de bonne volonté devient un geste artificiel. Couper vibratoirement tout lien mémoriel devient un geste créatif dans sa définition la plus réelle. Toutes expériences se vit de manière relative par l’introduction de l’Intelligence dans sa Lumière la plus éclairée.
Sergio 4 04 2012
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucifercosmique.forumactif.org
 
Le Pardon : Poids pour l’égo, liberté pour l’Esprit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Techniques pour déraciner les souillures de l’esprit
» « La mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous »
» Oraisons pour demander les 7 dons de l'Esprit
» Semi-liberté pour les loups
» Lettre au maire d'Oradour-sur-glane pour demander le PARDON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUCIFER ET LA FEMME :: Psycholgie évolutionnaire ou supramentale-
Sauter vers: