LUCIFER ET LA FEMME

Lucifer et la femme: Le Mensonge de l'homme
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Déclin de l'"empire américain

Aller en bas 
AuteurMessage
Sergio
Admin
avatar

Messages : 775
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Le Déclin de l'"empire américain   Jeu 27 Déc - 22:36

Le plafond légal de la dette publique aux États-Unis sera atteint lundi 31 décembre et des «mesures exceptionnelles» seront «bientôt» prises pour éviter un défaut de paiement du pays.

Sentiment de déjà vu bien sûr, car chaque année le gouvernement américain recule le plafond légal de la dette publique et s'endette encore plus.

Une question se pose : où en sont les Américains au niveau économique?

1. Pour mesurer l’ampleur des dégâts, rien ne vaut les statistiques sur la pauvreté. En voici quelques unes qui sont très révélatrices. Aujourd’hui, 47,7 millions d’américains sont admissibles aux tickets alimentaires (food stamps), un programme qui permet de tenir en vie les plus démunis. En 2008, ce chiffre n’était que de 31,6 millions. En 1970, 1 américain sur 50 recevait des tickets alimentaires. Aujourd’hui, la proportion est de 1 sur 6,5. Le nombre des personnes admissibles aux tickets alimentaires est désormais supérieur à la population combinée des États suivants : Alaska, Arkansas, Connecticut, Delaware, District de Columbia, Hawaï, Idaho, Iowa, Kansas, Maine, Mississippi, Montana, Nebraska, Nevada, New Hampshire, Nouveau Mexique, Dakota du Nord, Oklahoma, Oregon, Rhode Island, Dakota du Sud, Utah, Vermont, Virginie Occidentale, et le Wyoming ! ! ! Ouf...

2. Quand vous faites le total de tous les Américains en âge de travailler aujourd’hui qui se retrouvent sans travail, il surpasse les 100 millions (sur une population totale de 313 847 465). Si vous considérez que le groupe en âge de travailler est grosso modo celui des 15 à 64 ans, la taille de celui-ci est approximativement de 211 millions de personnes. C’est donc dire que près de la moitié des personnes en âge de travailler aux États-Unis aujourd’hui sont sans travail. Voilà une donnée que les statistiques du Bureau of Labour Statistics (BLS), l’équivalent américain de Statistique Canada, se gardent bien de révéler.

3. Voici une autre donnée qui est révélatrice du climat des affaires : 55 % des dirigeants de PME ne se relanceraient pas en affaires si c’était à recommencer, et surtout pas dans le contexte actuel.

4. Un million d’enfants inscrits à l’école publique aux États-Unis vivent dans des familles sans abri. Ce nombre a enregistré une hausse de 57 % depuis l’année scolaire 2006 -2007.

5. La part des États-Unis dans le PIB mondial a chuté à une vitesse très rapide, de 31,8 % en 2001, à 21,6 % en 2011. Un tel rythme traduit nécessairement des dislocations profondes.

6. En 2000, plus de 17 millions d’Américains oeuvraient dans le secteur manufacturier. Aujourd’hui, ils sont un peu moins que 12 millions. Les États-Unis perdent 50 000 emplois manufacturiers par mois depuis 2001, gracieuseté de leur perte de compétitivité dans ce secteur et de la mondialisation. Or ces emplois, syndiqués pour la plupart, figuraient parmi les mieux rémunérés, et la fameuse classe moyenne américaine est en voie d’extinction lente : de 61 % à 51 % de 1961 à 2011. Seuls 24,6 % des emplois sont considérés comme de bons emplois. Soixante pourcent des emplois perdus pendant la dernière récession étaient de bons emplois. Cinquante-huit pourcent des nouveaux emplois créés depuis la dernière récession sont des emplois faiblement rémunérés. Les États-Unis perdent 500 000 emplois à la Chine chaque année depuis 2001.

7. À Détroit, capitale de l’industrie automobile américaine, autrefois synonyme du « Grand rêve américain » et de la réussite de son modèle économique, plus de 50 % des enfants vivent sous le seuil de la pauvreté, et près de 50 % des adultes sont des analphabètes fonctionnels, incapables de comprendre ce qu’ils lisent au niveau de ce que leur tâche exige.

8. En 2005, il s’est vendu aux États-Unis trois fois plus de maisons qu’en 2012. Cela fait désormais 5 ans que les tarifs d’électricité augmentent à un rythme plus rapide que l’inflation. Et de nombreux Américains ont vu leur taxe d’eau tripler depuis 12 ans (l’eau est infiniment plus rare aux États-Unis qu’au Québec, et elle est donc lourdement taxée). Par ailleurs, 20,2 millions d’Américains consacrent plus de 50 % de leurs revenus à se loger. Ce chiffre est en hausse de 46 % depuis 2001. Enfin, 25 millions d’adultes américains vivent actuellement chez leurs parents.

9. Un sondage récent a révélé que 40 % des Américains avaient moins de 500 $ en épargne, et que 28 % d’entre eux ne disposaient pas de la moindre réserve en cas d’urgence. Plus de 100 millions d’Américains sont inscrits à un programme ou un autre de bien-être social, et ce chiffre ne comprend même pas les rôles de la sécurité sociale ou de « Medicare ». Pourtant, 1 Américain sur 7 détient au moins 10 cartes de crédit. Allez y comprendre quelque chose. Et si les Américains s’endettent personnellement, leur gouvernement fédéral s’endette encore plus. Cette dette atteint désormais les 16 300 milliards $. Il y a quatre ans, lorsqu’Obama est arrivé au pouvoir, elle n’était « que de » 10 600 milliards $.

10. Et enfin, pour terminer sur une note un peu plus légère, l’entretien de la présidence américaine et de son titulaire actuel coûte au gouvernement américain 20 fois ce que le gouvernement britannique consacre à la famille royale (à ce prix-là, la reine est une « bargain » ! Qui l’eût cru ?).

Les chiffres sont cités textuellement dans cet article :
http://www.vigile.net/La-chute-brutale-de-l-empire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lucifercosmique.forumactif.org
 
Le Déclin de l'"empire américain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Huningue où le dernier acte d'héroisme du 1er Empire....
» Identification uniforme second empire artillerie?
» Le grognard Putigny- Baron d'empire.
» GRANDJEAN (Charles) Baron d'Empire Général de division
» LASALLE Antoine - Hussard de la Gloire - Général d'Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LUCIFER ET LA FEMME :: En prenant un café-
Sauter vers: